Bienvenue sur le forum de Sumnium-Mundum, un projet de RP se déroulant sur Discord, dont le contexte est totalement évolutif !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enterrement de Wilhelm Wolf.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katherine

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 37
Localisation : Un vieux studio dans une ruelle sombre du Bronx

MessageSujet: Enterrement de Wilhelm Wolf.   Dim 30 Oct - 14:52


        Cela ne devait être qu'un simple mission avant que l'on quitte enfin ce Monde. En rentrant, je t'aurais donné un coup de coude, tu m'aurais sourit finement puis on aurait passé la fameuse porte ensemble. Mais cela ne s'est pas passé comme ça. Je ne t'ai pas donné de coup de coude. Tu ne m'as pas sourit. Et j'ai passé la porte sans toi.







« Durant tout le voyage entre le bâtiment et la mission, Shun tenu la main froide du cadavre de Wil'. Il ne la lâcha pas une seconde, regardant son visage devenu gris et ses paupières à peine fermés. Edward avait conduit la camionnette et personne n'avait osé dire un seul mot. En arrivant, Edward l'aida à sortir le corps du véhicule et Shun l'informa qu'il s'occuperait lui-même du macchabé. Il l'emmena alors quelque part, à l'extérieur de la base, dans un petit coin de verdure. Il allongea le cadavre du doyen près d'un petit coin floral, puis l'entoura de bois sec, de brindilles, pour qu'il puisse prendre feu plus rapidement. Il disposa quelques fleurs trouvés par-ci, par-là, et disposa les mains de Wilhelm sur son torse. Il se débrouilla ensuite une pomme qu'il cala entre ses doigts, venant ensuite caresser la joue froide et raide de son ami. Il le fouilla, récupérant ses affaires traînant dans ses poches. Un paquet de clope entamé, des babioles sûrement. Il trouva donc le briquet qui allait avec et soupira. Il s'approcha de Wil', s'asseyant à côté de son cadavre. 



- J'devrais peut être te laver, avant ? J'sais pas .. J'sais plus.



Quelques larmes se mirent à couler et Shun les effaça grossièrement avec ses manches, comme un petit garçon. »

Wilhelm, ou plutôt son corps, était devenu grisâtre. La blessure causée par le tir qui l'avait tué ne saignait plus depuis longtemps. Est-ce qu'il pouvait encore saigner de toute façon ? Vu la mare de sang qui s'était répandue sous lui autant dans la mairie que dans la voiture. La balle n'était pas ressortie et restait logée dans sa boite cranienne. Il avait un air figé, moitié étonné, moitié effrayé, suite a la trahison de l'infaillible, qu'il avait prit pour Alex. Son corps était raide, apres avoir autant refroidit, et son ventre commençait a enfler, de manière non naturelle. Et puis, Wil était un poids plume pour sa taille.
Sur lui, il y avait un paquet de clope, un briquet très vieux en acier, dont la gravure avait été moitié effacé, mais on pouvait lire L. Wolf, un dessin plié en 4, plastifié, mais abimé par le temps, une chaine en argent autour de son cou avec une medaille ronde, en argent aussi. La chaine etait abimée, et avait été réparée plusieurs fois, le médaillon qui s'ouvrait, représentait un ange, symbole classique des baptêmes chrétiens. Au dos, gravé la date de naissance de Wil : le 7 Novembre 1974, et dedans, une photo de la petite famille, son père Lothar et sa mère : Wilhelmina,  et enfant Wil de 4 ans. Wilhelm adulte ressemblait beaucoup a sa mère, le meme air doux, les cheveux très noir, le meme regard. Une date avait été rajoutée le 25 décembre 1980, avec une croix au dessous, la date de leur décès.
[ Un dessin fait par Alex de lui et Wil, en train de s'enlacer, tout souriant qui regarde vers Shun, comme si c'était un selfie. ]








« Après un long moment à regarder Wil', les yeux rougis par ses larmes, Shun se concentra un peu sur les affaires qu'il avait récupéré du doyen. En tombant sur le dessin, il se souvint de sa dernière discussion avec l'ainé. Il avait cru apercevoir ce bout de papier dans sa poche mais il n'avait pas osé lui demander ce que c'était. En ouvrant le dessin, il ne put s'empêcher de sourire, et pleurer à la fois. Heureusement que le vieux était mort parce que le métisse ne supporterait pas qu'il le voit pleurer. Il glissa le papier sous les mains raides du vieil homme, à côté de sa pomme.

- T'étais vraiment un cachottier, Wil'. Et un putain d'amoureux ...

Il soupira et prit ensuite le pendentif pour l'ouvrir. Il se mit à lire les gravures à voix haute.

- 7 novembre 1974 ... Ta date de naissance, je suppose. C'est bientôt, en plus. T'aurais fêter quel âge ? 43 ans ? Hum. Une photo de tes darons ... Tu m'avais déjà parlé d'eux, en plus. C'est grave comment tu ressembles à ta mère. Je me demande quelle genre de femme c'était .. Remarque, tu dois sûrement te poser la même question. 25 décembre 1980 Avec la petite croix du décès. Je vois.

Il sortit son couteau de sa poche et grava ensuite, dans le dos du pendentif, en dessous de la date de naissance de Wil', 26 octobre 2016 avec une petite croix à côté. Il soupira en mettant le pendentif autour de son cou. Il le donnerait probablement à Satsuki, quand il la verrait.

- Laisse moi encore un peu de temps avant de te dire Adieu, Wil'. Tu sais que je suis qu'un gamin, finalement ... J'avais vraiment besoin de plus de temps ... »

Ah, si Shun savait. Wilhelm etait un grand amoureux, et Alex, meme si cela faisait peu de temps, c'etait son destin de l'aimer. Alex allait l'attendre encore longtemps , a GranLago, seul dans son palais. Le FDM avait donné comme faveur a Wil de faire le facteur entre les 2 amoureux et il transmettait les lettres qu'ils s'envoyait. La dernière de Alex etait dans la poche de Wil, coincée dans le dessin plastifiée. Elle s'était envolée a quelques metres, et dans cette meme lettre, un début de réponse etait plié, sur un vieux papier qui datait de la piraterie et tu les liras quand la créa aura retrouvé le pdf ( si elle le retrouve.)
Et il était si amoureux de Alex qu'il s'en était corrumpu. Tu comprenais en lisant la lettre de réponse de Wil, qu'il avait accepté une mission du FDM pour faire croire a Satsuki qu'il etait son père. Wilhelm avait écrit qu'il se sentait mal a l'idée d'avoir fait ça, et d'avoir inclus Aela la dedans. Mais il ne supportait plus ces voyages, et dans son début de réponse, on sentait la dépression qui guettait toujours au fond de son subconscient, le fait qu'il se sentait malheureux, et non intégré a l'aventure. Il disait lui meme qu'il ne faisait aucun effort pour que ça change, car ça lui paraissait trop lourd, trop dur a faire.  D'ailleurs, la lettre n'avait aps été envoyée et meme plusieurs fois raturée, mais toujours lisible sur ls quelques phrases jetée dessus.

Passons au corps de Wilhelm, qui etait toujours en train de refroidir. Quand tu l'avais fouillés, ses muscles, figés, s'étaient pour certain relachés. Ses yeux d'un gris métallique et rare étaient grands ouverts quand tu reportas ton regard sur son visage.



« Un lettre s'échappa des plis du dessin pour s'envoler un peu plus loin. Shun n'eut qu'à tendre le bras pour attraper ce vieux morceau de papier. Il reconnaissait bien là le papier à lettre de l'ancien Monde, qu'il caressa un instant avant de commencer sa lecture, qu'il commentait à voix haute.

- Alors comme ça, vous vous écriviez des lettres, hum. C'est mignon. Je comprends pourquoi tu m'en as pas parlé. Je pense que si j'avais été à ta place, j'aurais eut peur, moi aussi. Putain .. Wil', il s'est passé exactement ce que tu redoutais.

Il se souvenait parfaitement de leur discussion sur le fait de garder un amour caché. C'est pour cette raison d'ailleurs qu'il s'était un peu éloigné d'Hayate. Pour la protéger. Et apparemment, la demoiselle semblait en souffrir. Il irait la voir plus tard, mais pour l'instant, il était occupé. Après tout, Wil' était la preuve que l'amour peut vous tuer. Il prit ensuite la réponse de Wil', caché dans ses poches. Son visage resta neutre durant la lecture pour qu'à la fin, un petit rictus viennent retrousser ses lèvres.

- Tu en dis, des choses, là-dedans ... La p'tite allumeuse qui est pas ta fille, déjà. Tu nous as bien mené en bateau, salop. /Il eut un petit rire amer./ T'étais vraiment incroyable, toi. Mais au final, j'avais vraiment raison, sur ton compte. T'étais triste, Wil'. Putain de triste.

Il soupira, déglutissant avant de ranger la lettre dans sa poche. Il faudrait qu'il la montre à Satsuki et Aela. Une à la fois ou aux deux en même temps ? Il verrait sur le moment. Puis, fixant sans arrêt le visage de son ami, Shun vint lui fermer doucement les yeux, caressant une dernière fois sa joue froide.

Et il se leva, le recouvrant de bois et de brindille sans toucher le dessin, ni la pomme. Il prit son briquet gravé et agita la flamme au dessus de la lettre d'Alexendre. Les yeux rivés sur le feu, Shun murmurait.

- Il est temps de se dire Adieu, Wilhelm Wolf.

Il jeta le papier en feu le cadavre, le regardant ensuite brûler à sa son tour. Il ramassa les affaires qu'il avait gardé pour les mettre dans ses poches et contempla le corps de son ami qui disparaissait. Il continuait de pleurer en silence, ajoutant simplement.

- Je t'aime ... Ouji. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Enterrement de Wilhelm Wolf.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf
» Le cri Wilhelm
» Tequila Tequila ! [Téquila Wolf, Rang A, Chasseurs de Primes, Un plan mafieux, réservée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la communauté Sumnium Mundum :: Shun Ito-
Sauter vers: