Bienvenue sur le forum de Sumnium-Mundum, un projet de RP se déroulant sur Discord, dont le contexte est totalement évolutif !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 #Shun Ito.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katherine

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 37
Localisation : Un vieux studio dans une ruelle sombre du Bronx

MessageSujet: #Shun Ito.    Dim 18 Sep - 15:40



Nom : Ito
Prénom : Shun
Age (+ Date de Naissance) : 22 ans (14/03/1994)







Dans l'ensemble, Shun a le physique typique d'un asiatique. Une peau pâle, nette. Aucune trace, aucune marque de fatigue, cicatrice ou tatouage n'est venu souillé cette peau immaculée. Des cheveux sombres, un noir intense, des mèches lisses, soyeuses, où on aurait envie d'y passer la main pour savourer ce doux contact. Des yeux en amandes, avec des cils noirs et fins, presque absents, accompagnés d'un grain de beauté au coin gauche. Seulement, quelques éléments viennent perturber ce portait nippon : Tout d'abord, Shun est grand. Bien trop grand pour un japonais avec son mètre quatre vingt douze. Cela rends sa taille imposante, dominante. Et ce, même si Shun n'est pas très musclé. Il est mince, pas très sportif et donc, ses muscles sont à peine dessinés. Voici donc le premier élément. Dans un second temps, et non des moindres, Shun a des yeux colorés. Ce cyan perçant, glacial, envoûtant. On pourrait s'y perdre, s'y abandonner l'espace d'un instant et remettre toute sa vie en question par un simple regard. Ils vous analysent, vous jugent, vous transcende. Mais Shun préfère cacher ses prunelles derrière de larges lunettes qu'il ne pourrait utiliser que pour lire, ou simplement quand il a mal à la tête. Mais, sans trop qu'on sache pourquoi, il préfère les garder, la plupart du temps. Autre petit détail assez inutile sur son physique : Il a les oreilles percées, un trou à chacune d'elles.

Qui est Shun ? Beaucoup ayant fréquenté le jeune homme se pose la question. Shun parle rarement de lui. C'est un garçon assez secret, qui n'aime pas s'étaler sur sa vie, ses plaisirs, ses envies. Par contre, il n'hésite pas à donner son avis, surtout lorsque celui-ci est négatif. De là a dire qu'il est méchant serait peut être un peu exagéré. Mais, en tous cas, il est tout sauf gentil. Assez égoïste, la plupart des choses qu'il fait ont pour unique but de le satisfaire, rien d'autre. Et être méchant juste pour l'être n'en est pas une. Il est également très curieux sur les gens, leurs réactions, leurs façons de réfléchir. Il s'amuse à tester ses nouvelles rencontres, seulement lorsque celles-ci éveillent son intérêt, évidemment. Il est assez cynique parfois et même provocateur à ses heures. Il ne supporte pas les hypocrites, qui faussent ses hypothèses. Shun peut paraître compliqué mais une fois qu'on le connait, c'est facile de lui faire plaisir. Surtout au niveau gastronomique. Rares sont les fois où il mange autre chose que des pommes. Il est aussi victime de troubles du sommeil. Selon son psychologie, ses insomnies résultent de son traumatisme découlant de sa relation ambiguë avec Isaac. Mais Shun n'est pas vraiment de cet avis. Il refuse d'admettre qu'un être comme son demi-frère a pu le détraquer à ce point. Au fond, même s'il fait tout pour ne pas le montrer, Shun a une profonde blessure au cœur qui lui empêche d'apprécier les autres à leur juste valeur.

Le père de Shun était un brillant chef d'entreprise de vingt deux ans quand il rencontre sa future femme, Aoki. Nous sommes alors à Kyoto, au Japon. Aoki est une jeune métisse de seize ans, née en France, de père parisien et de mère japonaise. C'est à l'obtention de la majorité d'Aoki que le couple se marie. Ils déménageront en France dans l'année. C'est à ses vingt et un ans qu'Aoki met au monde Shun. Un petit métisse, asiatique aux yeux bleus. Shun ne vivra que deux ans en France avant que la petite famille déménage de nouveau pour le pays du Soleil Levant. Les tests révèlent alors que le QI de Shun est supérieur à la moyenne. Son père, Ryohei, fonde alors tous ses espoirs en lui. Et il n'est pas déçu car le petit sait tout faire : Notes excellentes, bon sportif, petit orateur, en bref, tout va pour le mieux. Seulement, le garçon ne semble pas trouver d'intérêt dans quoi que ce soit. Être bon sans pouvoir l'apprécier, quelle tristesse ... A l'âge de huit ans, les parents de Shun lui annoncent leur divorce. Ryohei a découvert que Aoki l'avait trompé durant une de ses escapades fréquentes en France. Il s'avère même qu'elle est tombé de nouveau enceinte et que son enfant est entre les mains de l'amant, à Paris. Shun ne comprit pas tout de suite comment sa mère a put cacher une grossesse. Ce n'est que plus tard que le stratagème fut révélé. Des visites fréquentes chez ses parents. Quoi de plus normal ? Un mari absent qui ne touche plus à sa femme. Pas vraiment extraordinaire. Une amie proche qui tombe malade et qui a besoin de soutient. Cela peut se comprendre. De fil en aiguille, des petits gestes comme ceux-ci camouflèrent parfaitement la grossesse puis l'accouchement d'Aoki. Quelques semaines après que le divorce ait été proclamé, de nouveaux habitants emménagèrent dans l'appartement laissé par Ryohei pour son ex-femme et son fils. Hugo, amant jeune et insouciant d'Aoki, et Ange, leur fille. Fille ? Shun découvrit bien vite que cette petite gamine qui était censé être sa demi-sœur se révèle être son demi-frère, Isaac. Quand on a grandit dans un quartier réputé pour accueillir bon nombre de travesti, on finit par se remettre en question. Et selon le petit Isaac, « Porter des robes lui convenaient mieux. ». Et ça, le petit Shun de dix ans avait du mal à le comprendre. Sans trop savoir comment, Isaac devint rapidement un élément phare de la vie de Shun. Il lui donna le gout de la couture. Il l'initia aux plaisirs du sexe - Ce qui le dégouttera rapidement, d'ailleurs. - Il l'englobera dans un monde qu'il ne soupçonnait pas. Il fera de lui ce qu'il est aujourd'hui. Et c'est peut être pour cela que Shun l'aime et le déteste tout autant.







Quel est son rêve le plus fou ? Trouver une personne dans le Monde qui éveillera tous ses sens, chamboulera ses attentes, ses préjugés. Une personne tellement imprévisible qu'aucunes de ses réactions ne soient prédites par Shun. Il veut juste qu'on le sorte de ce courant de pensées toutes faites pour se redécouvrir lui-même.
Quel est son pire cauchemar ? Shun a la peur très étrange de devenir fou. Il craint qu'un jour, sa quête de l'être parfait ne soit en fait que le fruit de son imagination pure et qu'il se rende compte que tout ce qu'il a envisagé ne résulte que d'une folie pure.






B O N U S :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
#Shun Ito.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shun
» En attendant que l'orage se termine ! [avec Izuki Shun]
» kazuma shun
» Shun McAlric (UMA/Magie Noire)
» -Saint Seiya-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la communauté Sumnium Mundum :: Les Invités du Faiseur de Mondes ::              Invités validés-
Sauter vers: